NEWSLETTER

Tabaski 2018 : L’ONG FOSAPA solidaire des personnes vulnérables

Une fois de plus, la tradition a été respectée par la Fondation de solidarité et d’aide au peuple africain (FOSAPA), représentation nationale de la Fondation turque Aziz Mahmûd Hüdâyi.

Elle a officiellement lancé une opération de distribution de viande à plus de 2000 personnes vulnérables, ce mercredi 22 août 2018 à Ouagadougou. C’était en présence de la ministre de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal.

Tabaski, moment de partage et de solidarité pour la Fondation de solidarité et d’aide au peuple africain (FOSAPA), qui depuis son arrivée au Burkina Faso en 2008, a toujours communié avec les personnes défavorisées. Cette année encore, comme à l’accoutumée, elle a procédé à une opération de distribution de viande dans l’enceinte du Groupe scolaire international Madina qui grouillait de monde.

Hommes, femmes, enfants, personnes âgées, handicapés visuels ou moteurs, chacun muni de son ticket, attendaient dans de longues files. C’est la première fois que le jeune Zongo Abdoul Wahab, envoyé par sa tante, se présente sur les lieux pour récupérer ses cinq kilos de viande. Pour lui, cet acte de l’ONG FOSAPA est salutaire et à perpétuer car il permet à des centaines de familles qui n’ont pu s’offrir un bélier pour la Tabaski de fêter dignement.

Pour la ministre en charge de la solidarité nationale, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, cette activité s’inscrit en droite ligne de la vision de son département convaincu que « seule la solidarité peut apporter un développement durable et nous conduire à un monde meilleur ». Elle a invité toutes les bonnes volontés qui mènent de telles actions de façon isolée à mutualiser les efforts pour plus d’impact. Pour sa part, elle les a d’ores et déjà rassurés de la disponibilité de son ministère à accompagner de telles initiatives de bienfaisance.

Selon le président de la FOSAPA, Remzi Seker, 1 800 bœufs ont été abattus cette année à travers le Burkina Faso pour un montant de 400 millions de francs CFA. 35 sites ont été identifiés pour la distribution des carcasses. A en croire Sawadogo Adama, responsable du comité de distribution à Ouagadougou, l’identification des bénéficiaires se fait de concert avec des associations de veuves et d’orphelins et de personnes handicapées.

L’ONG en plus de ses actions de solidarité intervient dans le domaine de l’éducation. Elle dispose de deux lycées internats pour filles et pour garçons et offre des bourses d’étude pour la Turquie. Aussi depuis sa création, FOSAPA a réalisé et réhabilité plus de 300 forages. Mai dernier, elle a organisé un concours autour d’un livre retraçant la biographie du prophète de l’islam et procédé à un don de vivres d’une valeur de 98 millions de francs CFA à des personnes vulnérables pour le Ramadan.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net