NEWSLETTER

jeudi, 26 décembre 2019 10:46

Boulsa (Centre-Nord) : Des populations manifestent après l’arrestation du chef Koglweogo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Des manifestants ont réclamé mercredi la libération de Boureima Nadbanka, chef du groupe d’autodéfense Koglwéogo accusé d’avoir perpétré le massacre de plusieurs dizaines de civils Peulh à Yirgou le 1er 2019 lors d’attaques de représailles.

Les manifestants se sont rendus à la gendarmerie, au haut-commissariat ainsi qu’au palais royale. Ils menacent de durcir le ton si Boureima Nadbanka n’est pas libéré dans les jours à venir. Les syndicats des commerçants et des transporteurs ont demandé la fermeture des lieux de commerce. Pas de boutiques, ni de stations d’essence et de débits de boissons.

L’interpellation de Boureima Nadbanka, chef du groupe d’autodéfense Koglwéogo intervient près d’un an après le massacre de Yirgou en début janvier 2019 qui a fait 46 morts selon le gouvernement et plus de 200 morts selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC).

Omega fm

Lu 707 fois Dernière modification le jeudi, 26 décembre 2019 10:57
Publié dans Actualités
Connectez-vous pour commenter