NEWSLETTER

mardi, 18 février 2020 11:22

Région du Nord : Un centre de transit pour prendre en charge les enfants en situation de mobilité

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En marge du Forum régional des femmes de la région du Nord, la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Hélène Marie Laurence lboudo, a inauguré un centre de transit destiné à la prise en charge des enfants en situation de mobilité dans le Yatenga. C’était ce vendredi 14 février 2020, à Ouahigouya.

Selon les statistiques de la Direction régionale en charge de la Solidarité nationale du Nord, en 2018, 172 enfants ont été interceptés et pris en charge au niveau régional, contre 402 enfants en 2019. La province du Yatenga, à elle seule, a enregistré 178 enfants interceptés en 2019. Ne disposant pas de locaux appropriés à la gestion du transit des enfants vers les zones de destination ou d’origine, les autorités locales ont sollicité l’appui de l’ONG Educo pour la construction d’un centre de transit. Cette doléance a été matérialisée par un protocole de collaboration en 2019.

Renforcer du système de protection de l’enfant

C’est un centre flambant neuf logé au sein de la Direction provinciale de la femme qui a été inauguré ce 14 février 2020 à Ouahigouya. D’un montant de 14 121 157 F CFA, ce centre de transit équipé et baptisé « Bakary Sanou », est composé de deux dortoirs (filles et garçons), d’une salle de garde, d’une salle de divertissement et d’un hangar.

Au cours de la cérémonie d’inauguration qui a connu la présence de ministres, du gouverneur du Nord et des autorités locales, plusieurs intervenants ont pris la parole. Mady Ouédraogo, représentant le bourgmestre de la ville de Ouahigouya, s’est réjoui de cette action concrète au profit des enfants déplacés dont la vulnérabilité est évidente. Edouard N’Deye, coordonnateur de l’ONG Educo Burkina-Niger, a, dans son intervention, indiqué de prime abord que l’ampleur de la situation des enfants en mobilité est très importante malgré les multiples actions déployées par le gouvernement et ses partenaires.

Poursuivant son propos, il laissera entendre que la construction de ce centre est l’expression du soutien de sa structure au renforcement des capacités opérationnelles des services de la Direction provinciale du Yatenga en charge de la question de l’enfant, en vue d’améliorer les prestations en matière de protection de l’enfant. « Je réitère l’engagement de Educo à ne ménager aucun effort pour accompagner le gouvernement dans le renforcement du système de protection de l’enfant », a soutenu Edouard N’Deye.

Booster et aider à la prise en charge des enfants

La ministre en charge de la Famille a remercié l’ensemble des acteurs de la protection de l’enfant. Hélène Marie Laurence Ilboudo a indiqué que son département est particulièrement sensible au soutien de Educo dans la prise en charge de l’enfant à travers les dotations en matériel, la construction d’infrastructures, etc.

La ministre a surtout salué la réalisation du centre qui, selon elle, va offrir un cadre idéal d’hébergement et de prise en charge adéquate des enfants interceptés, en attendant l’intervention du dispositif d’accompagnement protecteur. « Au nom du gouvernement, je renouvelle ma reconnaissance à la Fondation Educo et je profite lancer un appel aux partenaires techniques et financiers pour accompagner mon département dans son volet protection de l’enfant », a ajouté la ministre, avant de demander aux locataires actuels et futurs de prendre soin de l’infrastructure, afin qu’elle serve longtemps.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Lu 147 fois Dernière modification le mardi, 18 février 2020 11:28
Publié dans Actualités
Connectez-vous pour commenter