LE COMMERCE


En la matière, la région de la Boucle du Mouhoun de par sa position « grenier du Burkina», dispose d’un potentiel axé sur les produits agricoles. Le commerce de céréales est l’activité principale de nombreux actifs surtout en saison sèche.

Ce commerce occupe une place de choix aussi bien au niveau des marchés centraux que frontaliers. En terme de commerce général, l’activité est essentiellement basée sur l’importation des produits manufacturés etc. et ce grâce à l’’appui des établissements financiers existant dans la région (BIB, BICIA/B, BACB, la SBE, CVECA, Caisses populaires). Dans la région existe quelques grandes maisons de commerce spécialisées dans la vente à crédit et de gros matériel. Il s’’agit de Burkina Moto et SOBECA pour les cycles et cyclomoteurs, la SBE pour le matériel électroménager, les meubles etappareils audio et vidéo.nChaque chef lieu de province abrite un marché central autour duquel s’organisent des échanges avec l’’hinterland.

Les produits qui font l’objet d’échange sont généralement des produits manufacturés des industries nationales et des pays voisins (quincaillerie, alimentation, épicerie, articles vestimentaires, pièces détachées de cycles et cyclomoteurs, etc...).En sus des marchés ci-dessus cités, il existe des marchés frontaliers qui enregistrent des flux d’échanges relativement importants (Djibasso Fara, Di, Néhourou, Tansila).



   

 


VOIR  AUSSI ⇓


 

MINISTERE DU COMMERCE

 DOCUMENTS ET ARCHIVES

Chambre de commerce Burkina

 


 

 


 

Plus dans cette catégorie : « Education Industrie »