Infrastructures routières et de transport

La région des Cascades est non seulement proche de la capitale économique Bobo-Dioulasso mais aussi, son chef-lieu (Banfora) est situé sur une route nationale bitumée (RN7) et doublé par la voie ferrée en provenance de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Les besoins de désenclavement concernent surtout les routes départementales et autres pistes à l’intérieur de la région.

Quant au réseau routier régional, il est estimé à 1666,894 km. Les routes bitumées dont la majorité se trouve dans la province de la Comoé (80,68%) représentent 8,01% du réseau routier tandis que les routes en terre et les pistes rurales en représentent respectivement 47,56% et 44,43%. La densité moyenne du réseau routier régional est de 0,090 km de routes et de pistes en lien avec la superficie de la région.

Technologie de l’information et de la communication

La téléphonie mobile s’est particulièrement développée ces dernières années. Elle est représentée par ONATEL-SA, ORANGE et TELECEL et couvre la quasitotalité de la région. Le téléphone fixe continue d’exister mais vient très loin derrière le téléphone mobile. La quasi-totalité des couches sociales (femmes, jeunes et même les enfants) utilisent le téléphone mobile. 

La région des Cascades dispose de six (6) radios locales dont quatre (4) localisées à Banfora et deux (2) à Niangoloko. Elle recevait aussi les émissions de la Radiotélévision du Burkina (RTB) qui avait été déconcentrée à travers la RTB 2 mais cette chaine de télévision a fermé ses portes pour des raisons budgétaires. En outre, la région a accès à la couverture radio-télévisuelle des chaînes privées nationales et internationales à travers le satellite.