Les Cascades

Industrie et artisanat

L’étude diagnostique a révélé que le secteur industriel se compose principalement d’industries agroalimentaires et d’industrie manufacturière (SNSOSUCO, SOTRIAB, MINOFA et SOFITEX). Aussi, la région dispose d’industries à forte potentialité de mains d’œuvre et de petites unités de transformations (unités de transformation de produits agroalimentaires de l’Association WOUOL, Bomba Techno, SANLE séchage, etc.).

Toutes ces unités permettent à la région de se hisser parmi les cinq (05) premières régions industrielles du pays. 

Quant à l’artisanat, il occupe une grande partie de la population et se présente comme la solution pour lutter contre la pauvreté du fait de la simplicité des moyens techniques et financiers qu’il demande. L’existence des fonds nationaux de crédits et de subvention (FASI, FAPE, FAIJ, FAFPA) ainsi que du fonds de garantie des industries culturelles (FGIC) constituent des opportunités à saisir pour le développement de ce sous-secteur.

D’énormes potentialités et atouts existent dans le secteur de l’industrie et de l’artisanat. On peut citer entre autres :

  • l’intégration régionale et un climat des affaires en constante amélioration ;
  • des acquis d’organisation de certaines filières (coton, karité, mangue etc.). ü l’existence d’unités industrielles ;
  • l’existence de produits locaux de transformation (agricole, pastorale et sylvicole) ;
  • l’existence de main d’œuvre locale moins chère ;
  • l’existence d’opérateurs privés et de partenaires techniques et financiers ;
  • la diversité de produits et de matières premières ;
  • l’existence d’organisations artisanales et de savoir-faire local ; ü l’existence de marché local et de structures d’appui.