Facebook YouTube

 



 

     

 

Source: institut de recherche pour le Développement (IRD)


L’agriculture dans la Région du Centre est menée essentiellement dans les communes rurales où elle constitue la principale activité économique. Dans la commune de Ouagadougou, l’agriculture est très marginale, même si l’activité continue d’être menée dans les quartiers périphériques de la ville. D’une manière générale, l’agriculture est pratiquée dans un contexte de très forte pression de l’urbanisation entrainant la raréfaction des espaces cultivables. Cette contrainte fait de la région la dernière au niveau national sur les treize en termes de production agricole. En effet, au cours de la campagne 2015, la production céréalière totale de Région du Centre qui était de 81 370 tonnes ne représentait que 1,94% de la production nationale est estimée 4 189 555 de tonnes de céréales.

Les cultures pluviales sont les plus importantes et les principales spéculations sont le sorgho (blanc et rouge), le mil, le maïs, l’arachide, le niébé, le voandzou, et le sésame. A l’image de tout le pays, l’agriculture dans la région est fortement tributaire de la pluviométrie dont la variation entraine une forte fluctuation de la production d’une année à l’autre.

Pour avoir plus de détail, vous pouvez télécharger le document  ⇒ L’agriculture dans la Région du Centre



     

 


VOIR  AUSSI ⇓


L'AGRICULTURE AU NIVEAU NATIONAL

MINISTERE DE L'AGRICULTURE

Statistiques Agricoles au Burkina

 


 


 

 

Conseil Régional du Centre



 

Plus dans cette catégorie : « Services sociaux de base Elevage »