La Région du Centre renferme l’essentiel de l’activité industrielle du pays. En effet, beaucoup d’industries se concentrent dans la ville de Ouagadougou principalement dans les anciens secteurs 9 de Gounghin et 25 de Kossodo. D’autres localités connaissent des implantations récentes (Koubri, Komsilga et Tanghin Dassouri) et correspondent aux objectifs du SDAGO.

Les coûts élevés des facteurs de production (énergie, eau, communication) et l’éloignement des ports qui desservent notre pays sont autant d’obstacles qui freinent notre développement industriel. La conséquence de cette situation est l’inondation du marché national par des produits importés en provenance essentiellement des pays asiatiques.

Malgré les contraintes auxquelles fait face l’industrie, la région présente un certain nombre d’atouts dans ce secteur. On peut citer :

  • l’existence des usines dans des domaines diversifiés (alimentaires, etc.) ;
  • la présence de main d’œuvre ;
  • l’existence de matières premières (coton, peau, métaux précieux, etc.) ;
  • l’existence de zones industrielles ;
  • l’existence d’une politique industrielle ;
  • la présence de nombreuses institutions financières et de microfinance ;
  • l’existence de plusieurs infrastructures ;
  • un nombre assez important de commerçants ;
  • l’existence d’un marché potentiel.

 

Localisation des unités industrielles et manufacturières de la région




A la lecture du tableau ci-dessus, on note une grande diversité des unités industrielles et manufacturières de la région et surtout sa forte concentration dans la commune de Ouagadougou près de 94%. Et seules les communes de Koubri (3), Komsilga (2) et Saaba (1) abritent quelques unités industrielles réparties de façon inéquitable.

 

 VOIR  AUSSI ⇓

ACTUALITES

 

MINISTERE DU COMMERCE

 

 

 DOCUMENTS ET ARCHIVES

 

 

 


 

Plus dans cette catégorie : « Documents et liens utiles Transport »