Facebook YouTube


 

     

 


L’élevage occupe 5% de la population. La région abrite l’une des plus grandes zones pastorales du pays ; il s’agit de la zone pastorale de la Nouaho. Le mode d’exploitation dominant est traditionnel, mais l’embouche prend de plus en plus de l’ampleur. L’élevage d’embouche est surtout destiné à l’exportation. Les principales espèces rencontrées sont les bovins, les ovins, les caprins, les porcins et la volaille.


 

Les effectifs se sont accrus au cours de la période. En 2016, la région du Centre-Est comptait 443 988 têtes de bovins, 775 852 têtes d’ovins, 1 138 813 têtes de caprins et 226 761 têtes de porcins. Ces chiffres cachent des réalités parce que ces données sont des projections d’effectifs à partir des taux de croît des différentes espèces issues de l’Enquête national sur l’effectif du cheptel réalisée en 2002. Les principales épizooties animales enregistrées dans la région peuvent avoir impacter négativement la production animale.

La région du Centre-Est demeure aussi une importante zone de transit du bétail en direction des pays voisins.

Même si une grande partie de la production est destinée à l’exportation, il est à noter que la consommation locale n’est pas en reste en termes de demande pour les producteurs. La commercialisation du bétail est organisée au niveau des marchés de bétail présents dans la région.

 

Pour avoir plus de détail, veuillez télécharger le document ⇒      Ressources animales de la région du Centre-Est



     

 


VOIR  AUSSI ⇓


L'ELEVAGE AU NIVEAU NATIONAL


Ministère des Ressources Animales et Halieutiques


LA VOIX DE L'ELEVEUR

Le devenir de l'Elevage au Burkina