Cultures et Loisirs

 



 

Les activités culturelles et artistiques dans la région du Nord sont fortement empreintes de la culture « moaga ».Plusieurs activités sont menées dans la région dans le but de promouvoir la culture. Il s’agit de la danse traditionnelle, la musique et la chanson traditionnelles, la musique et la danse moderne, le théâtre, les fêtes coutumières et/ou religieuses etc.

En ce qui concerne la danse, la spécialité de cette région en danse est le «LIWAGA» et le «WARBA» qui ont de multiples variantes et sont actuellement pratiquées dans toutes les provinces. Au total, 115 troupes de danse traditionnelle existent dans la région du Nord. Parmi-celles-ci, les plus importantes sont au nombre de vingt sept (27), soit 8 importantes troupes au Yatenga, 8 au passoré 6 au Loroum et 5 au Zondoma. Dans le but de promouvoir la culture de la région, ces troupes de danse participent aux manifestations culturelles d’envergure provinciale, régionale ou nationale. Quant à la musique traditionnelle, elle emprunte les rythmes du terroir « moaga ». Les artistes musiciens traditionnels utilisent souvent comme instrument de musique la guitare

traditionnelle à 2 ou 3 cordes, le tam-tam, la calebasse, la flûte etc. En matière de chanson traditionnelle, quelques vedettes et chorales existent mais elles sont peu connues du public. Au total, la région compte trente neuf (39) artistes afiliés au Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA). En ce qui concerne les entreprises et associations culturelles, la région en compte quarante quatre (44) en 2017.

L’ensemble de ces acteurs et organisations font la fierté de la région en matière de promotion culturelle au niveau de l’intérieur comme à l’extérieur de la région. Les espaces culturels au nombre de sept (07) sont les suivants : Scène d’ARCAN, Espace OLVIDO, Espace CERMUD, et Place de la nation dans la ville de Ouahigouya, Place de la nation dans la ville de Gourcy et Espace culturel Naaba koom et Espace AYAM dans la ville de Yako.

Au titre des salles de spectacles, la région en compte huit (08) qui sont : Maison des jeunes de Tougo, Salle de ciné de gourcy, Maison des jeunes de Boussou, Maison des jeunes et de la culture de Ouahigouya, Salle des spectacles Mahamoudou OUEDRAOGO, Maquis Ka La Loroum et Maison des jeunes et de la culture de Titao.

Par année, il est dénombré plus 34 manifestations culturelles et festivals organisés dans la région du Nord par les entreprises et associations culturelles. Parmi celles-ci, les plus amblématiques sont les suivantes : Fête de la pomme de terre, le Festival des jeunes talents artistiques et culturels (tarkai) du Passoré, Festival Boodbangré , le Festival des comptes de Sissamba, Rakouyan de Plimpikou, Festival sport culture de Ouahigouya (FESCO), le Festival Liwaga de Séguénéga, le Festival du théâtre populaire (FESPO), les Journées Culturelles Irim (JCI), Le festival Kyéma, Yarm et Rudsi (KYR) du Zondoma, les journées provinciales de la culture et les éléminatoires régionales de la SNC.

En ce qui concerne les fêtes traditionnelles, les principales sont le «Boussalé», le «Napoussoum», le «Sebtjougou» ; le «Baskouan » ; le «Pakodé» ; le «Siguidam » ; les « Talintassé » ; le « Tido», le «Bèga» et le «Filga».

En plus des potentialités ci-dessus citées, on peut citer le fait que la population du Nord est profondément attachée à sa culture et aime cette culture et également l’existence de quelques infrastructures de spectacle (salle de ciné, salle de spectacle à Ouahigouya).