Pêche



 

Pêche

 La pêche est organisée plus généralement dans les principaux grands barrages de la région et de façon plus importante dans les sites suivants : barrages de Titao, de Andékanda, de Toécé (Kanazoe), de Ouahigouya et de Seguénéga. Le plus grand site de pêche de la région est le grand barrage de Toécé (Kanazoe) qui dispose d’un périmètre halieutiqueséconomique (PHE) dont le siège a été construit dans la commune de Kirsi avec une production halieutique estimée à 40 tonnes par an. Pour l’ensemble de la région du Nord, le potentiel en productions halieutiques est estimé à 300 tonnes par an. Cette situation indique une sous-exploitation des potentialités halieutiques de la région.

Les principales espèces de poissons que l’on y trouve sont : les silures, les sardines, les petites carpes et les anguilles.

Les principaux équipements utilisés sont les filets, les pirogues, les nasses et les hameçons.

Les acteurs impliqués dans l’activité sont des pêcheurs locaux qui sont faiblement organisés en groupements mais également des pêcheurs venus du Mali.

Malgré l’existence d’un potentiel important, le secteur des productions halieutiques reste marqué par des contraintes telles que l’instabilité de son encrage institutionnel car ce secteur voyage d’un ministère à un autre au gré des gouvernements successifs, le manque de moyens d’encadrement de l’activité dans la région (moyens roulant, carburant, moyens humains), la faible organisation des acteurs de la pêche,le manque de formations à l’endroit des pêcheurs, le faible niveau d’équipement des pêcheurs.