Facebook YouTube


 

Source: (CRE)


Agriculture

A l’image du pays, l’économie de la région de l’Est repose essentiellement sur le secteur primaire qui emploie à titre principal environ 93,7% de la population, contre 84,4% au niveau national. L’agriculture y demeure la principale activité qui assure des emplois et des revenus à la majeure partie de la population à environ 93,1% des ménages. 

La région de l’Est bénéficie de conditions agro climatiques relativement favorables, marquées par une pluviométrie annuelle au dessus de la moyenne nationale et  une disponibilité assez importante en terres cultivables encore peu dégradées, faisant d’elle l’un des espaces les plus propices à l’activité agricole au plan national. 

Toutefois, malgré ces conditions naturelles relativement favorables, l’agriculture de la région reste peu performante, tributaire des pratiques traditionnelles de production caractérisée par une agriculture de type pluvial, peu mécanisée et dominée par la petite exploitation familiale.

Superficies emblavées

Pour la campagne agricole 2007-2008, l’ensemble des superficies emblavées dans la région de l’Est a été d’environ 406 978 ha. Sur un ensemble de 4 312 239 ha emblavés à l’échelle nationale, la région de l’Est a représenté environ 9,44%. Le constat majeur sur le secteur agricole de la région est qu’elle reste dominée par l’agriculture de subsistance à travers la forte production de cultures vivrières qui ont représenté environ 80% (4/5) des superficies emblavées. La situation du bassin est légèrement en dessous du niveau de production des cultures vivrières à l’échelle nationale où les superficies emblavées étaient de 80,15%. 

Répartition des superficies emblavées en 2007 par types de spéculations

A l’échelle des provinces, la  Gnagna se distingue avec un niveau de production de cultures de rente largement au dessus de la moyenne régionale avec près du 1/3 de ses superficies emblavées. A l’opposé, les provinces de la Komandjari et de la Tapoa sont exclusivement orientées vers les productions vivrières, avec moins de 10% de leurs superficies emblavées accordées aux cultures de rentes. 

En terme d’importance des superficies totales emblavées, les provinces de la Gnagna (37% des superficies), le Gourma (31,39%) et la Tapoa (23,14%), concentrent la quasi-totalité (plus de 90%) des superficies emblavées de la région. La Komandjari et la Kompienga, avec respectivement 4,21% et 4,27% représentent moins de 10% de l’ensemble régional.

 

Répartition des superficies emblavées par types de cultures en 2007

Province

Cultures vivrières

% cultures vivrières

Cultures de rente

% cultures de rente

Total région

% Sup      /Province

 Gnagna 

104 167

69,18

46 400

30,82

150 567

37,00

 Gourma 

104 436

81,75

23 322

18,25

127 758

31,39

 Tapoa 

86 930

92,33

7 226

7,67

94 156

23,14

 Komandjoari 

15 995

93,43

1 125

6,57

17 120

4,21

 Kompienga 

14 007

80,61

3 370

19,39

17 376

4,27

 Région 

325 534

79,99

81 444

20,01

406 978

100,00

% cultures

9,42

 

9,51

 

9,44

-

 Burkina 

3 456 119

80,15

856 119

19,85

4 312 239

-

Source : Adaptée des données de la DGSPA/MAHRA, 2008

De façon globale, le sorgho (46,12%), le mil (21,19%), l’arachide (15,02%) et le maïs (10, 4%) constituent les principales cultures dans la région de l’Est, concentrant ainsi à eux seuls près de 93% de l’ensemble des superficies totales emblavées sur cet espace en 2007. Le coton représentait seulement 3,91% des superficies emblavées, ce qui le place au cinquième rang dans la région. 

Au niveau des cultures céréalières, le sorgho, notamment le sorgho blanc est de loin la principale culture avec  environ 59% des superficies emblavées. Il est également la spéculation la mieux représentée au niveau national (11,68%). Le mil vient en seconde position avec environ 27%, un peu plus du quart des superficies et le maïs en troisième position avec environ 13%. La culture de riz et de fonio reste marginale dans la région. 

 

 

Pour avoir plus de détail, vous pouvez télécharger le document  ⇒ L’agriculture dans la Région de l'EST

 


VOIR  AUSSI ⇓


L'AGRICULTURE AU NIVEAU NATIONAL

MINISTERE DE L'AGRICULTURE

Statistiques Agricoles au Burkina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

 

 



 

Plus dans cette catégorie : « Services sociaux de base : Energie et mines »