TOURISME


Le sud-ouest une région à fort potentiel touristique et très attachée à la tradition ancestrale qui d’ailleurs est une identité culturelle de la région. Elle  abrite de nombreux sites touristiques dont les plus connus sont les ruines de Loropéni, le musée du Poni et le musée de la femme de Dano. Les autres sites touristiques sont principalement le cimetière militaire (français) à Batié, la tombe de Da Mar (fondateur de Batié), le Ouilé (grotte des Sofas), la colline Ioba, l’habitat Dagara, les grottes de Djikologo, la résidence du féticheur tradipraticien djan, la Colline de Tambili, les sanctuaires des rois Gans, la Grande maison de Da Bindouté, les collines à tranchée.

Au niveau de l’hôtellerie, toutes les provinces de la région possèdent des unités d’hébergement à capacités relativement faibles. La région compte 12 hôtels, 30 auberges, 1 campement, 2 motels et 10 centres d’hébergement et d’accueil, comme mentionné dans le tableau suivant.

De ce qui précède et des entretiens avec des personnes ressources, on retient que le tourisme n’est pas encore bien développé dans la région du sud-ouest. Outre la faible diversité des sites touristiques, il faut relever le peu d’affluence des touristes et l’insuffisance des hôtels et restaurants aussi bien en qualité qu’en quantité. 

Le défi de ce secteur est l’aménagement des sites touristiques afin de profiter des opportunités de certains sites touristiques renommés de la région du sud-ouest.  


 

      Offre originelle 

La région compte plus d’une quarantaine de sites touristiques potentiels Les sites touristiques majeurs : 

Dans la province du Poni

  • les Ruines de Loropéni dans la commune de Loropéni ;
  • le sanctuaire des rois Gans à Obiré,
  • le musée du Poni, le village des vannières à Holly et le village des potières (Djantara).
  • le féticheur de Kuèkuèra à Kampti,
  • Le mausolée de Nani Palé o Dans la province de la Bougouriba
  • Grotte « la guerre dinguê » (tranchée de guerre en langue locale)
  • Mare aux crocodiles sacrés de Diébougou
  • Les ruines du château dagara o Dans la province du Ioba
  • Musée de la femme de Dano
  • Mare aux crocodiles sacrés de …
  • Les granites sacrés de Bekoteg (Ouessa) o Dans la province du Noumbiel
  • Le cimetière des tirailleurs sénégalais   


         Offre dérivée    

         Établissements touristiques d’hébergement

Les établissements touristiques d’hébergement de la région sont composés essentiellement de : les hôtels (10), les auberges (10), les motels et les centres d’accueils (29). Les auberges occupent une part assez importante dans l’offre hôtelière soit plus de 40%.

L’évolution des investissements est restée presque constante ses trois dernières années dans ce secteur.

Dans le 1er semestre de 2017, la capacité d’accueil était estimée à 714 places/lits.

Poni :250 chambres soient plus 300 place/lits pour 25 ETH dont 04 hôtels

Ioba : 130 chambres soient 260 place/lits pour 08 ETH

Bougouriba : 130 chambres 

Comme Hôtels de référence, nous avons Hala Hôtel, Hôtel Nongtaaba, Hôtel Sifoka et Hôtel

Tégawendé, Hotel Kountéo Pascal, Hotel Belle vue, Résidence Salomé    


          La restauration

La région du Sud-Ouest connait une évolution assez significative dans le secteur de la restauration. À ce jour on compte, 71 restaurants répartis dans les quatre provinces de la région Les spécialités rencontrées dans les restaurants de la région sont essentiellement burkinabé et africaines.

Plus dans cette catégorie : « Réalisations Artisanat »