Le processus de décentralisation en cours au Burkina Faso consacre un mode d’administration du territoire en favorisant le développement participatif, consensuel et durale à la base. Tirant ses fondements juridiques de la loi n°055-2004/AN du 21 décembre 2004 portant code général de collectivités territoriales, ensemble ses modificatifs, elle est une option politique qui s’inscrit dans la préservation de l’unité nationale, le respect de la légalité républicaine et la mise en cohérence des plans locaux de développement avec les grandes orientations nationales. À cette fin, l’État se réserve le pouvoir de contrôle et le devoir d’assistance et de renforcement de capacité des acteurs de la décentralisation dans les collectivités ainsi créées.

Elle s’est traduite par une communalisation intégrale qui a permis la mise en place, dans la

Sud-ouest, de quatre (04) communes urbaines, vingt-quatre (24) communes rurales et une

(01) région, collectivité territoriale. Les communes de Gaoua, de Diébougou, de Dano et Batié sont les quatre communes urbaines de la région. 

Après les élections municipales de 2016, le nombre de conseillers issus des 28 Communes que compte la région est de 56 conseillers régionaux dont 2 femmes. 

Conformément au Code général des collectivités territoriales, la Région du Sud-Ouest est dirigée par deux organes : le Conseil régional qui est l’organe délibérant et le Président qui est l’organe exécutif.

  1. Le Conseil régional : organe délibérant

Le Conseil régional est constitué de l’ensemble des conseillers régionaux issus des 28 communes. Il définit les orientations en matière de développement régional conformément aux grandes orientations nationales. Il discute et adopte le plan régional de développement, règle par délibérations les affaires de la région et donne son avis sur toutes les questions qui lui sont soumises par l’État ou par autres collectivités territoriales.

  1. les attributions de l’organe délibérante

Les principales attributions de l’organe délibérante sont :

  • Les attributions en matière de délibération ;
  • Les attributions en matière de consultation ;
  • Les attributions en matière de contrôle ;

 

 

Plus dans cette catégorie : « Pêche Cultures et Loisirs »