Le Centre-Ouest

Présentation du Centre-Ouest

Situation géographique et administrative


 

Localisation de la région


La région du Centre-Ouest est située entre les latitudes Nord 11° et 13° et les longitudes Ouest 1°30 et 3°. Elle couvre une superficie de 21 853 km2 et compte une population de 1 186 566 habitants (RGPH

2006). Selon la projection de 2017 de l’INSD, la région du Centre-Ouest compte 1 598 159 habitants dont 736 448 hommes, soit 48,08%et de 861 711 femmes soit 53,92%.

Elle est limitée :

  • Au sud par la République du Ghana;
  • Au nord par la région du Nord ;
  • A l’est par les régions du Centre, du Plateau Central et du Centre-Sud; - A l’Ouest par les régions de la Boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest.

C’est une région frontalière qui s’ouvre sur la République du Ghana. C’est également une région carrefour entre la région du centre et les régions de la Boucle du Mouhoun, des Hauts Bassins, des Cascades et du Sud-ouest. Voir ci-après la carte de localisation de la région.

Localisation de la région

Composition administrative

La Région du Centre-ouest est constituée des provinces du Boulkiemdé, du Sanguié, de la Sissili et du Ziro. Chaque province est découpée administrativement en communes.

La région compte trente-huit (38) communes, dont quatre (4) communes urbaines et trente-quatre (34) communes rurales. Les communes urbaines sont les chefs-lieux des provinces à savoir Koudougou (chef-lieu de région), Réo, Léo et Sapouy.La région compte en outre 590 villages administratifs et secteurs. Le tableau suivant présente la situation administrative de la région.

Situation administrative de la région

 

Provinces

Superficie (km²)

Communes urbaines

Communes rurales

Nombre de villages et secteurs

Villages

Secteurs

Boulkiemdé

4 138

1

14

179

10

Sanguié

5 165

1

9

136

9

Sissili

7 277

1

6

148

10

Ziro

5 277

1

5

127

5

Total région

21 857

4

34

590

34

Source : Profil de la région du Centre-Ouest, 2014

Chaque commune est administrée par un conseil municipal dont les membres sont des conseillers municipaux élus. Les conseillers municipaux élisent parmi eux le maire qui est le président du conseil municipal.

Deux représentants de chaque conseil municipal siègent au Conseil régional et élisent le président du Conseil régional.

La province est administrée par le Haut-commissaire qui assure la tutelle administrative des communes. Il est assisté dans ses fonctions par des préfets.

La région, en tant que circonscription administrative, est dirigée par le Gouverneur qui est le représentant de l’autorité de l’Etat dans la région. Voir ci-après la carte administrative.

 

Carte 2 : carte administrative de la région du Centre-Ouest

 

 

 

Milieu physique


 

Relief


Le relief de la région du Centre-Ouest est composé essentiellement de deux unités topographiques que sont les plateaux et les plaines. Il est peu accidenté en général, mais comporte toutefois quelques éminences d’altitudes variables principalement dans les provinces de la Sissili et du Sanguié. Ces éminences sont surtout observées à l’ouest de la province de la Sissili de même que dans la province du Sanguié où l’on trouve le « mont Sanguié » qui culmine à 400 mètres.

Sols


Les principaux types de sols rencontrés dans la région peuvent être classés en six (6) groupes ayant des aptitudes diverses (BUNASOLS, octobre 1998). Ce sont : 

  • les lithosols sur cuirasse : ce groupe de sols est rencontré dans les quatre provinces et occupe au total 431 km², soit 1,19% de la superficie de la région. Les lithosols sont des sols pauvres et superficiels souvent appelés « sols squelettiques ». Ces sols abritent une flore pauvre, principalement constituée d’arbustes et d'herbes. En raison de leur superficialité et de l'érosion, les lithosols ne conviennent pas aux activités agricoles. Ils sont utilisés dans la région comme aires de pâture.
  • les Sols ferrugineux tropicaux hydromorphes indurés : ils occupent 110 km², soit 0,50%, du territoire régional. Ils sont surtout rencontrés que dans la province du Boulkiemdé. Ce sont des sols qui ont une fertilité moyenne et sont exploité pour la production agricole pour notamment la production du sorgho, mil, arachide ou du riz pluvial ;
  • les sols ferrugineux tropicaux lessivés ou appauvris : ce groupe de sols est le plus représenté dans la région, car occupant 91,48% de son territoire et ils sont présents dans toutes les provinces. Ce sont des sols peu fertiles, mais qui sont utilisés pour toutes les productions agrosylvopastorales rencontrées dans la région ;
  • les sols hydromorphes : encore appelés « sols de bas-fonds », ils occupent une proportion de 4,61% du territoire régional soit 1006 km² et sont surtout présents dans les provinces du

Sanguié (qui compte jusqu’à 988 km² de ces sols) et de la Sissili. Ce sont des sols sur matériaux à textures variées, limono-argileux à argileux se caractérisant par un excès d'eau temporaire. Ces sols sont localisés essentiellement le long des cours d’eau et ont une fertilité chimique potentielle élevée. Ils sont principalement utilisés pour la production agricole et pastorale ;

  • les sols peu évolués, d’érosion gravillonnaire : encore appelés sols minéraux bruts, ils n’occupent que 1,00% du territoire de la région soit 219 km². Ils sont rencontrés dans la quasitotalité de la région à l’exception de la province du Sanguié. Ce sont des sols peu fertiles d’une valeur agronomique quasi nulle ayant une profondeur insuffisante et qui ont une faible capacité de rétention d’eau. Ils sont exploités comme aires de pâture ;
  • les vertisols à drainage externe possible : rencontrés principalement dans les provinces du Boulkiemdé et du Ziro, ils occupent seulement 0,44%, de la superficie régionale, soit 96 km². Ce sont des sols riches en argile contenant une couche d'oxyde d'aluminium. Cette argile est caractérisée par ses mouvements de gonflement ou de dégonflement (en fonction de sa teneur en eau), qui laissent des fentes de retrait à la dessiccation. Ils sont principalement affectés à la production agricole.

Climat et pluviométrie


La région du Centre-Ouest connaît deux types de climats en fonction de la latitude. Les provinces du Boulkiemdé et du Sanguié se situent dans le climat nord-soudanien avec une pluviométrie moyenne variant entre 600 et 1000 mm par an. Quant aux provinces du Ziro et de la Sissili, elles se situent dans le climat sud-soudanien, dont la pluviométrie moyenne annuelle est comprise entre 1 000 et 1 200 mm. 

Dans l’ensemble, la région est caractérisée par l’alternance de deux saisons climatiques à savoir (i) une longue saison sèche de huit (8) mois allant généralement d’octobre à mai et (ii) une courte saison pluvieuse de quatre (4) mois allant de juin à septembre. Les mois de juillet et d’août sont les plus arrosés. De façon générale, cette pluviométrie est mal répartie et irrégulière sur l’ensemble du territoire de la région, toute chose qui constitue une contrainte au bon développement des activités agro-sylvo-pastorales en général. 

Le graphique suivant présente les moyennes des hauteurs d’eau tombée et les moyennes des nombres de jours de pluie des quinze postes météorologiques de la région au cours des dix dernières années.

Figure 1 : moyenne pluviométrique décennale des quinze postes

 

Au cours des 10 dernières années, la pluviométrie moyenne annuelle enregistrée sur l’ensemble de la région était de 885,2 mm avec 52 jours de pluie en moyenne par an. Durant cette période, l’année 2010 a été la plus arrosée avec un cumul de 1 000,4 mm en 58 jours de pluie. L’année 2011 a reçu le moins de précipitation en cumulant une hauteur d’eau de 664 mm en seulement 44 jours de pluie. 

Les températures les plus basses dans la région, en moyenne 12°C, sont généralement enregistrées au cours des mois de décembre et janvier tandis que les plus élevées, en moyenne 38°C, s’observent dans les mois de mars à mai.

 

 

Caractéristiques sociodémographiques


 

Population totale et son évolution


Selon les résultats du Recensement Général de la Population et de l’habitation (RGPH) de 2006, la Région du Centre-ouest avait une population totale de 1 186 566 soit 8,5% de la population du pays et classée en 6ème rang sur les 13 régions. Le taux d’accroissement intercensitaire de la région entre 1996 et 2006 est de 2,3 %, donc inférieur à celui national qui est de 3,1 %. 

Le tableau ci-après présente l’évolution de la population depuis le RGPH 1985 jusqu’en 2020 selon les projections démographiques de l’INSD. 

Evolution de la population de la région du Centre-Ouest

 

Effectifs 

Masculin 

Féminin

Ensemble 

RGPH 1985

367 100

420 544

787 644

RGPH 1996

436 222

507 316

943 538

RGPH 2006

546 825

639 741

1 186 566

Projection 2007

554 213

647 250

1 201 463

Projection 2008

570 294

666 561

1 236 855

Projection 2009

586 905

686 395

1 273 300

Projection 2010

603 967

706 677

1 310 644

Projection 2011

621 428

727 356

1 348 784

Projection 2012

639 357

748 503

1 387 860

Projection 2013

657 759

770 135

1 427 894

Projection 2014

676 680

792 286

1 468 966

Projection 2015

696 073

814 902

1 510 975

Projection 2016

715 996

838 044

1 554 040

Projection 2017

736 448

861 711

1 598 159

Projection 2018

757 458

885 930

1 643 388

Projection 2019

779 018

910 703

1 689 721

Projection 2020

801 142

936 055

1 737 197

Source : INSD, les RGPH et les projections démographiques de 2007 à 2020.

La région compte actuellement une population de 1 598 159 personnes, dont 736 448 hommes et 861 711 femmes. En 2020, la population totale sera de 1 737 197 personnes. En appliquant le taux d’accroissement, la région aura une population de 1 777 153 personnes, dont 819 568 hommes et 957 584 femmes à la fin de l’actuel PRD, soit en 2021. 

Le tableau suivant présente l’évolution de la population par province et leur proportion. 

Effectifs et proportion par province

 

Provinces

1996

2006

2009

2017

 

Effectifs

%

Effectifs

%

Effectifs

%

Effectifs

%

Boulkiemdé

421 302

44,65

505.206

42,58

538 267

42,27

665 028

41,61

Sanguié

249 583

26,45

297.036

25,03

316 139

27,83

389 697

24,38

Sissili

153 434

16,26

208.409

17,56

225 958

17,75

289 793

18,13

Ziro

119 219

12,64

175.915

14,83

192 936

15,15

253 641

15,87

Centre-Ouest

943 538

100

1.186.566

100

1 273 300

100

1 598 159

100

                         

Source : INSD, les RGPH et projections démographiques de 2007 à 2020.

En 2017, la province du Boulkiemdé représente 41,61% de la population totale de la région, suivie du Sanguié avec 24,38 %, de la Sissili avec 18,13% et du Ziro avec 15,87%. 

 

Structure de la population


 

Par âge et par sexe, la structure de la région du Centre-ouest est semblable à celle de l’ensemble de la population burkinabè, à savoir la supériorité numérique des femmes par rapport aux hommes et celle des jeunes par rapport aux plus âgés. Le tableau suivant présente la population de la région par tranche d’âge et par sexe en 2017. 

Population par tranche d’âge et par sexe pour 2017

 

Ages

Masculin

Féminin

Ensemble

0-4

155 407

142 626

298 033

5-9

133 258 

125 041

258 299

10-14

111 690 

105 557

217 247

15-19

88 280 

89 619

177 899

20-24

53 805 

69 189

122 994

25-29

36 832 

58 762

95 594

30-34

27 753 

54 670

82 423

35-39

25 670 

47 507

73 177

40-44

21 349 

37 801

59 150

45-49

17 986 

32 039

50 025

50-54

15 625 

26 665

42 290

55-59

12 899 

21 554

34 453

60-64

11 287 

16 808

28 095

65-69

9 072 

12 737

21 809

70-74

7 153 

9 706

16 859

75-79

4 322 

5 632

9 954

80 et +

4 060 

5 798

9 858

Total

736 448

861 711

1 598 159

Source : INSD, projections démographiques de 2007 à 2020.

La proportion des femmes est de 53,92% pour 46,08% d’hommes. Elle est supérieure à celle nationale pour la même période, les projections faisant ressortir 51,72% de femmes et 48,28% d’hommes au plan national. Cela est donc un facteur important à considérer dans la planification des actions de développement de la région. En effet, les actions de développement doivent aller dans le sens du renforcement des capacités des femmes en vue de faire d’elles des actrices de développement à part entière.  En outre, la majorité de la population est jeune. La répartition de la population par tranche d’âge indique que 48,40% de la population a moins de 15 ans tandis que la tranche d’âge de la population potentiellement active de 15 à 65 ans représente 47,94%. Ce qui atteste la jeunesse de la population de la Région du Centre-Ouest. Cette population jeune et active, composée majoritairement de femmes (40,66% d’hommes pour 59,34% de femmes), confirme l’importance et la nécessité d’une utilisation efficiente de cette catégorie comme une force productive pour la région.  

La tranche d’âge au-delà de 65 ans n’occupe qu’une proportion de 3,66 % de la population totale. Toutefois, la population en charge est de 52,06 % de la population régionale.

La population de la région est essentiellement rurale. Selon le RGPH 2006 qui donne les dernières statistiques sur ces aspects, 87% de la population de la région vit en milieu rural et seulement 13% en milieu urbain. Le tableau suivant présente par province et par sexe, les populations urbaines et rurales en 2006. 

Répartition de la population selon le milieu de résidente par province

 

Province

Urbain

 

Rural

Ensemble

H

F

T

H

F

T

H

F

T

Boulkiemdé

42 803

45 381

88 184

180 392

236 630

417 022

223 195

282 011

505 206

Sanguié

13 894

14 800

28 694

123 654

144 688

268 342

137 548

159 488

297 036

Sissili

13 299

13 480

26 779

87 998

93 632

181 630

101 297

107 112

208 409

Ziro

6 145

6 293

12 438

78 640

84 837

163 477

84 785

91 130

175 915

Centre O

76 141

79 954

156 095

470 684

559 787

1 030 471

546 825

639 741

1 186 566

Source : INSD, RGPH 2006 Aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, les femmes sont plus nombreuses que les hommes. Toutefois, la proportion des femmes en milieu rural (54,32%) est plus élevée que celle en milieu urbain (51,22).