ETAT DES LIEUX ET DEFIS DU SECTEUR DE L’ÉDUCATION ET DE LA FORMATION

 



 

  • Le préscolaire

La région du Sud-Ouest totalisait en 2018 12 centres d’éveil et d’éducation préscolaire (CEEP) et 3 bissongo et 1866 inscrits dont 921 filles soit 49,36%. Le taux brut de préscolarisation demeure

Statistiques sur les infrastructures de l’éducation au préscolaire en 2018


  • Le primaire

En 2018, la région comptait 858 écoles dont 41 privées, 3351 classes construites et 205 classes sous paillote. L’effectif des élèves était de 124 545 élèves dont 60 384 filles soit 48,48%. Le taux brut de scolarisation de la région était de 82,4% avec une disparité en faveur des filles (80,3% pour les garçons et 84,8% pour les filles). La répartition selon les provinces indique que les taux bruts de scolarisation des provinces du Ioba (91,1%) et de la Bougouriba (90,8%) sont les plus élevés de la région.

 Situation des écoles de la région du sud-ouest en 2016

 Statistiques sur la fréquentation au primaire en 2018

Indicateur au primaire en 2018

 

Les difficultés relevées au niveau de l’enseignement primaire sont entre autres, 

  • l’arrivée tardive des manuels scolaires ; ü les abandons scolaires ;
  • l’existence d’écoles sous abri précaire ;
  • les difficultés dans le fonctionnement des COGES, APE et AME,
  • la faible maitrise de la politique de la cantine endogène ; ü la faible transparence dans la gestion.

Les défis majeurs au niveau du primaire restent la lutte contre les abandons scolaires, la résorption des écoles sous paillotes.


   le post-primaire et secondaire

La région du Sud-Ouest enregistrait, au titre de l’année scolaire 2015-2016, 142 établissements du post-primaire et secondaire, dont 18 privés et un effectif de de 40 350 élèves dont 17 941 filles.

Le taux brut de scolarisation post-primaire dans la région était de 45% contre 12,6% au secondaire taux égal à la moyenne nationale. La disparité entre filles et garçons est très marquée au secondaire (16,9% pour les garçons contre 7,6% pour les filles). La disparité entre filles et garçons est très marquée au secondaire (16,9% pour les garçons contre 7,6% pour les filles).

 En l’absence de déperdition importante, cette disparité devrait diminuer dans les années à venir au vu de la discrimination positive au primaire. La répartition montre que les provinces de la Bougouriba (54,4%) et du Ioba (52,8%) ont les taux au postprimaire les plus élevés de la région. Le taux le plus faible est détenu par la province du Poni (36,1%). Le tableau ci-dessus donne la situation des infrastructures de l’enseignement général entre 2013 et 2017.

Statistiques sur les infrastructures de l’enseignement général 

                 (post-primaire et secondaire)

 Statistiques sur la fréquentation au post primaire et au secondaire en 2016

 Statistiques sur les indicateurs du post-primaire en 2015-2016

 Statistiques sur les indicateurs du secondaire en 2016


La formation professionnelle

L’enseignement technique et professionnel existe dans la région. On y dénombre au moins un (1) établissement d’enseignement technique dans les différentes provinces excepté dans le Noumbiel.

 Statistiques sur les infrastructures de l’enseignement technique en 2016

Par ailleurs, il existe de centres d’apprentissage et d’écoles de formation professionnelle (public et privé) et 5 écoles de formation professionnelle.

En outre, La région abrite 3 écoles de formation professionnelle que sont l’Institut national de formation des travailleurs sociaux (INFTS), l’École nationale des enseignants du primaire (ENEP) et l’institut régional d’administration (IRA). 

L’INFTS a pour vocation la formation des éducateurs sociaux, des adjoints sociaux, des éducateurs des jeunes enfants, des moniteurs d’éducation des jeunes enfants, des attachés d’éducation spécialisée et des moniteurs d’éducation spécialisée. Quant à l’ENEP de Gaoua, elle forme des instituteurs adjoints certifiés au profit des écoles primaires publiques et privées, conformément à son statut. En moyenne 350 instituteurs y sont formés par an. Enfin, l’IRA forme les élèves admis aux concours de l’ENAM notamment dans les domaines de l’administration générale, l’écofi, la gestion de l’éducation,…

Liste des centres d’apprentissage dans le Sud-ouest

Les écoles de formation professionnelle sont :

vl’Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux (INFTS) à Gaoua

vl’Ecole Nationale des Enseignants du Primaire (ENEP) à Gaoua ; vl’Ecole privée des Enseignants du Primaire à Dano ; vl’Institut Régional d’Administration (IRA) à Gaoua.


        Le non formel

Dans la région du Sud-Ouest, en 2017, on comptait 119 Centres permanents d’alphabétisation et de formation (CPAF). 

 Statistiques sur les Centres Permanents d'Alphabétisation et de Formation (CPAF)

 

Plus dans cette catégorie : « Bureau Pêche »