OUOBA Y. Jean

OUOBA Y. Jean

samedi, 01 février 2020 12:48

Réalisations



 

samedi, 01 février 2020 11:27

Réalisations



 

samedi, 01 février 2020 11:27

Cultures et Loisirs



 

 


Sports et loisirs


 

Les principales disciplines sportives sont le football, le volley-ball, le hand-ball, le basket-ball, l’athlétisme, les arts martiaux (karaté do, viêt-vo-dao, vo-vi-nam), le judo, le kung-fu, la lutte traditionnelle, etc. Les sports de main et l’athlétisme sont surtout pratiqués dans le milieu scolaire où se déroule l’USSU-BF. Le football est la discipline sportive la plus populaire où chaque commune dispose au moins d’un terrain de jeu. On note l’existence d’un stade omnisports régional à Kaya.

Il importe de relever également l’existence du sport pour handicapés (handisport) avec une dotation du ministère de tutelle en vélos au nombre de 12 pour la pratique du football.

Quant aux loisirs, les disciplines pratiquées sont essentiellement le jeu de dame, le jeu de pétanque, le scrabble, la belotte, le lido, le "waré", etc. Toutefois, seul le jeu de dame existe officiellement car organisé en association, en district et en ligue.

 

samedi, 01 février 2020 11:27

Santé



 

 



 

samedi, 01 février 2020 11:27

Elevage



 

 


Dans la région du Centre-Nord, l’élevage occupe plus de 80% des ménages. Il est pratiqué cumulativement avec l’agriculture et prend plus d’importance en milieu rural. Il constitue un des pôles générateurs de revenus et le principal moyen de couverture des besoins essentiels des populations qui exploitent un cheptel important malgré les manifestations des aléas climatiques.

Le cheptel se compose essentiellement de bovins, de caprins, d’ovins, de porcins, d’asins, d’équins et de volaille. En 2016, la région comptait 532 600 bovins, 1 089 100 ovins, 1 356 700 caprins et 79 500 porcins. La majorité du cheptel se trouve dans la province du Sanmatenga avec 43,72% des effectifs (DRRAH, 2017).

 

 Tableau d'Evolution des effectifs du cheptel de 2010 à 2016 en milliers

Les animaux sont pour la plupart, vendus sur pied. En dépit des difficultés dans la collecte de données, environ 33 565 têtes de bovins, 46 109 têtes d’ovins et 84 644 têtes de caprins sont vendus sur les marchés de la région que sont Kaya et Yilou en 2016.

 


 

 
samedi, 01 février 2020 11:27

Pêche

 



 

 

samedi, 01 février 2020 11:27

Historique

 



 

Les élections municipales du 22 mai 2016 ont donné lieu à la mise en place de l’actuel conseil régional pour un mandat de cinq (05) ans. Composée de 56 membres dont sept (07) femmes, cette instance est la combinaison d’élus de cinq (05) partis politiques. Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) totalise 67,86% des conseillers, suivi du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) avec 19,64%. Le reste (12,5%) est réparti entre le Rassemblement démocratique social (RDS), l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) et l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

Le Conseil Régional du Centre-Nord est dirigé par un organe composé comme suit :

  • un président ;
  • deux (02) vice-présidents ;
  • trois (03) présidents de commissions permanentes.

 

Le Conseil régional se caractérise par un bon niveau d’instruction de ses membres. En effet, environ 78,57% des conseillers sont instruits. ¼ des conseillers a un niveau supérieur et 19,64% ont un niveau secondaire comme l’illustre le tableau suivant.

 


Administration du conseil régional


L’administration du Conseil régional est organisée par l’arrêté n°2017-0022/CRKYA/SG du 10 novembre 2017 portant Organisation des services du Conseil Régional. Ledit arrêté permet de voir l’organigramme complet des services du Conseil régional.

En tant qu’organe administratif, il est composé du cabinet du Président du conseil régional (PCR) et d’un secrétariat général.

Le cabinet du PCR comprend :

  • le bureau du directeur de cabinet ;
  • le bureau des conseillers techniques ;
  • le service du protocole ;
  • le secrétariat particulier ; ü la questure.

 

Le secrétariat général comprend :

  • le Secrétariat du secrétaire général;
  • la Cellule des chargés d’études;
  • la Direction des affaires financières et du budget ;
  • la Personne responsable des marchés ;
  • la Direction de l’aménagement du territoire et du développement local ; ü la Direction des affaires générales ;
  • la Direction de la communication, des relations publiques et de l’Informatique.

 

Le Secrétariat général est dirigé par un Secrétaire général qui reçoit nomination du Président du Conseil Régional parmi les administrateurs des services du Conseil Régional ou les administrateurs civils mis à disposition ou détachés par le Ministre en charge des collectivités territoriales (Conseil Régional, 2017).

 

 


 

 

samedi, 01 février 2020 11:27

Bureau

 



 

 

Le Conseil Régional du Centre-Nord est dirigé par un organe composé comme suit :

  • un président ;
  • deux (02) vice-présidents ;
  • trois (03) présidents de commissions permanentes.

 

 

Le président du Conseil Régional

 Adama SAWADOGO

 

 


 

samedi, 01 février 2020 11:27

Commerce



 

 

Commerce

Les activités commerciales dans la Région s’organisent autour des marchés des chefs-lieux de province et de département. Les biens d’échange concernent les produits manufacturés, les produits de l’élevage, les produits agricoles, les produits de l’artisanat, le matériel électroménager...On distingue pour ce faire :

  • le commerce général organisé autour de la vente de produits manufacturés ;
  • le commerce de bétail exercé par des grossistes qui travaillent avec les acheteurs locaux. Les infrastructures existantes sont constituées de cinq (05) marchés à bétail avec quais d’embarquement (Kongoussi, Yilou, Boulsa, Kaya et Pissila) et 14 autres marchés sans quai ;
  • le commerce de produits agricoles dont les transactions portent sur de petites quantités compte tenu des fréquents déficits céréaliers de la région ;
  • le commerce des produits de l’artisanat (articles de maroquinerie, de teinture, de tissage et de la forge) s’effectuant sur les marchés locaux ou par l’exportation vers les marchés de Ouagadougou au profit des revendeurs.

 

Economie locale

La prise en compte de la promotion des économies locales dans les guides de planification du développement local, se veut être d’abord une prise en charge des exigences des politiques nationales de développement, en l’occurrence le Plan national de développement économique et social (PNDES).

Comme acteurs, on peut citer entres autres : les services techniques déconcentrés, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile, les promoteurs et entrepreneurs privés, les organisations socioprofessionnelles par filières, les associations de la diaspora, etc.

Il existe une diversité de prestataires de services qui œuvrent dans les domaines de l’hébergement, de la restauration, du tourisme, de la chasse, de l’assurance des personnes et des biens, des prestations intellectuelles et des soins médicaux. Les Bureaux/cabinets d’appui conseils aux PME-PMI se font rares dans la région.

Les principaux secteurs d’activités qui peuvent assurer la promotion des économies locales dans la région sont :

  • dans le domaine de l’agriculture : arachide, sésame, coton, soja, culture maraichère ;
  • dans le domaine de l’environnement et du développement des PFNL : miel, karité, balanites ;

dans le domaine de l’élevage : volaille, bétail-viande, embouche, élevage ; -      dans e domaine de la culture et du tourisme : arts et spectacles ; -             dans le domaine de l’artisanat : cuirs et peaux.

samedi, 01 février 2020 11:27

Industrie



 

 

 

 

 

 


 

Page 8 sur 20