Dans la région du Centre-Nord, l’élevage occupe plus de 80% des ménages. Il est pratiqué cumulativement avec l’agriculture et prend plus d’importance en milieu rural. Il constitue un des pôles générateurs de revenus et le principal moyen de couverture des besoins essentiels des populations qui exploitent un cheptel important malgré les manifestations des aléas climatiques.

Le cheptel se compose essentiellement de bovins, de caprins, d’ovins, de porcins, d’asins, d’équins et de volaille. En 2016, la région comptait 532 600 bovins, 1 089 100 ovins, 1 356 700 caprins et 79 500 porcins. La majorité du cheptel se trouve dans la province du Sanmatenga avec 43,72% des effectifs (DRRAH, 2017).

 

 Tableau d'Evolution des effectifs du cheptel de 2010 à 2016 en milliers

Les animaux sont pour la plupart, vendus sur pied. En dépit des difficultés dans la collecte de données, environ 33 565 têtes de bovins, 46 109 têtes d’ovins et 84 644 têtes de caprins sont vendus sur les marchés de la région que sont Kaya et Yilou en 2016.